Loading...
Accueil 2017-06-21T17:02:47+00:00

HISTORIQUE

On ne peut tout faire et le faire bien,

quel que soit le métier.

Entre l’approximatif et l’exceptionnel,

il faut donc choisir sa route !

En 1919, Claude Eugène MIERAL reprend l’entreprise de production de beurre, oeufs, fromage, volailles qui l’employait à Montrevel-en-Bresse dans l’Ain.

100 ans et 4 générations plus tard, Valéry et Florent, ses arrière-petits-fils, reprennent la suite de cette belle entreprise familiale qui sert les détaillants spécialisés ainsi que les plus grandes tables du monde entier en volailles d’exceptions.

Forte de ces années d’expérience et dans un perpétuel souci de qualité, cette famille de volailler est aujourd’hui réputée et reconnue dans le milieu de la haute gastronomie.

Chaque volaille est soigneusement sélectionnée, à maturité, chez des éleveurs passionnés et au savoir-faire inégalé.

Le partenariat avec les éleveurs, le suivi des naissances, l’élevage en plein air, l’alimentation 100% naturels, le suivi des traditions, le respect des sols et l’amour du travail bien fait restent aujourd’hui les maîtres mots de la famille MIERAL.

Claude-Eugène MIERAL
Claude-Eugène MIERAL1919
Claude Eugène MIERAL reprend l’entreprise (beurre, oeufs, fromage, volailles) qui l’employait à Montrevel en Bresse.
Roger MIERAL
Roger MIERAL1952
Claude Eugène décède. Son fils Roger reprend l’affaire.
1957
Vote de la loi attribuant l’AOC à la volaille de Bresse.
Jean Claude MIERAL
Jean Claude MIERAL1986
Roger décède. Jean-Claude reprend la suite. Projets d’investissements (700 000 frs) en cours.
Valéry MIERAL
Valéry MIERAL2008
MIERAL rachète l’entreprise B.B.V. (concurrent) à Marboz (01). Jean-Claude passe la main à ses fils Valéry et Florent en 2009.
Florent MIERAL
Florent MIERAL

MIÉRAL EN RÉSUME

LES ÉLEVEURS : Entre les bons et les très bons, la différence se joue sur des détails que nous connaissons bien. Ces détails ne s’apprennent pas dans les manuels mais se découvrent en visitant la ferme. L’environnement, l’état d’esprit et le climat qui y règnent nous donnent une idée déjà très juste de la volaille que nous aurons dans l’assiette.

L’ABATTOIR : Très loin des standards, il a été pensé pour le travail essentiellement manuel de toutes les espèces. Les process automatisés privilégiant le ratio VOLUME – TEMPS – MAIN D’ŒUVRE n’y sont jamais entrés car catastrophiques pour la qualité et la conservation de la volaille.

LES ÉQUIPES : Elles sont formées par l’entreprise pour un seul objectif : le RESPECT de l’AOP Bresse, L’INTÉGRITE du produit final, la SÉCURITÉ et le PLAISIR du client.

LES VOLAILLES MIÉRAL

LES VOLAILLES DE BRESSE AOP MIERAL

LES VOLAILLES  » EXCELLENCE  » MIERAL

LES VOLAILLES  » PRINCE DE DOMBES  » LABEL ROUGE MIERAL

AUTRES PRODUITS